74 Place de la Gare - 01660 MEZERIAT contact@veyle-vivante.com 04 74 50 26 66

Les actualités

26/11/2023

Polliat

Réunion publique d'information consacrée au projet du SMVV de renaturation de la Veyle à Polliat

Le SMVV développe actuellement un projet de renaturation de la Veyle sur son tronçon à l'amont de l'usine de Polaizé à Polliat. Ce site, désormais en cessation d'activité, est promis à la démolition dans les années à venir, et l'industriel propriétaire a renoncé au droit d'eau l'autorisant à maintenir et exploiter les ouvrages permettant la force motrice de l'eau.

Ces évolutions auront pour conséquence à court terme la disparition du vannage et, conséquemment, de la retenue qu'il formait à l'amont, laissant la rivière circuler dans un tronçon canalisé surdimensionné à la réalité de son débit, et laissant une situation peu satisfaisante pour les divers usagers.

Le SMVV a donc engagé depuis 2020 la conception d'un projet dit "de renaturation", principe que l'on peut résumer comme une désartificialisation du cours d'eau visant à lui redonner un fonctionnement s'appuyant sur les mécanismes écologiques et hydraulique identifiés dans les milieux laissés à leur libre développement, les plus résilients face aux conséquences du changement climatiques, et ne nécessitant pas ou peu d'intervention humaine pour s'adapter ou évoluer.

Une réunion publique a été organisée le 26 novembre en Salle des fêtes de Polliat, à l'initiative de la commune, afin d'expliquer à la population le projet prévu à son état d'avancement actuel. Environ 50 administrés étaient présents. De nombreuses questions ont été posées, dont beaucoup concernaient l'impact du projet sur la pratique de la pêche.

Les équipes du SMVV ont par ailleurs informé l'assistance que l'industriel procéderait à l'enlèvement définitif des vannes dans les semaines à venir. La mise en travaux du projet est quant à elle prévue pour la fin de l'été 2024.

: Article dans Le Progrès du 25/11/2023 (Erratum : il faut lire 400 000 au lieu de 40 000)
Article dans Le Progrès du 25/11/2023 (Erratum : il faut lire 400 000 au lieu de 40 000)