74 Place de la Gare - 01660 MEZERIAT contact@veyle-vivante.com 04 74 50 26 66

Milieux Naturels et zones humides

Les prairies inondables de la Vallée de la Veyle

Dans sa partie bressane, la Veyle est sujet à d'assez fréquents débordements, de fréquence bi ou tri annuelle. Cette inondabilité constitue évidemment une contrainte majeure, notamment pour les politiques d'aménagement du territoire, mais elle participe du bon fonctionnement écologique et hydrologique de la rivière et des milieux riverains qui lui sont associés.

Ainsi, la vallée inondable de la Veyle est-elle encore largement occupée par des prairies dont l'inondabilité, combinée à la nature argilo-limoneuse des sols, conditionne le caractère humide et permet le développement d'une faune et d'une flore spécifique. Parmi les espèces les plus emblématiques de ce type de milieu, citons la Fritillaire Pintade, typique des prairies d'élevage inondables, et le Courlis Cendré, qui niche au sol dans les grands milieux prairiaux ouverts. Une partie des prairies de la Vallée de la Veyle présente en sus un dense réseau bocager encore remarquablement préservé.

Ces prairies jouent également le rôle de champ d'expansion des crues, de puits de carbone, et de surfaces naturelles d'épuration des eaux de surfaces qui y transitent.

Leur existence et leur mode de gestion est entièrement conditionné aux type de système d'exploitation agricoles présents sur le territoire. La régression des productions s'appuyant sur des systèmes herbagers (lait, viande...) au profit des exploitations céréalières constitue la principale menace pesant sur ces milieux, et conditionne les stratégies à mettre en œuvre pour les préserver.

(Photo : prairie inondable au hameau de Corsant, à Perrex)

: Les prairies inondables de la Vallée de la Veyle
Les prairies inondables de la Vallée de la Veyle